Présentation du livre « Plan à vol de corbeau » de Yi Sang

Présentation du livre « Plan à vol de corbeau » de Yi Sang

Vingt ans après ce qui fut la première traduction française de cet ouvrage (édité en 1999 par la très confidentielle maison d’édition Public Underground sous le titre « Topographie à vol de corbeau »), Cori Shim et Jean-Yves Darsouze, qui en étaient les traducteurs, ont décidé de reprendre leur traduction d’alors. C’est cette nouvelle traduction intégrale et augmentée du chef-d’œuvre poétique de Yi Sang, « Plan à vol de corbeau », que nous vous proposons dans le présent ouvrage paru aux éditions La Barque, ouvrage comprenant des textes publiés entre 1931 et 1956, soit presque 10 ans après sa mort au Japon en 1937.
Né en 1910 à Séoul, année de l’annexion japonaise, toute sa vie durant, Yi Sang eut à subir l’occupation. Contraint de parler et d’écrire dans la langue japonaise imposée devenue officielle, il sut se l’approprier et la détourner avant de prendre la décision de n’écrire plus que dans « sa belle langue », le coréen, non sans convoquer au passage le français ou l’anglais directement ou transcrits. Diplômé d’architecture en 1929, cette influence est également, avec celle des mathématiques (présence de chiffres, de séries, d’équations, mais aussi de lignes...), notoire dans certains de ses poèmes, comme bien sûr dans le titre même de cet ouvrage.
Membre du groupe artistique Le Cercle des neuf qu’il intégra en 1934, Yi Sang, qui fut également peintre, publia dans le Journal éponyme de ce même groupe. Poète incontournable qualifié de « Rimbaud coréen », de nombreuses études et éditions nouvelles lui ont été consacrées, et un prix littéraire créé en Corée en 1977 porte son nom.


La rencontre organisée au Centre Culturel Coréen à l’occasion de cette parution, se déroulera en présence des traducteurs, de l’éditeur et pour les lectures, de Bénédicte Le Lamer.


1. Evénements
2. Tarification
3. Paiement